Fondée en janvier 2018, la société COFREX (Compagnie Française des Expositions) est une SAS à capitaux publics. Sa création marque pour la première fois l’émergence d’une structure d’expertise pour la présence française dans les événements internationaux grand public.

Elle a pour vocation de préparer, d’organiser et de mettre en œuvre la participation de la France aux Expositions universelles et internationales

La création de COFREX s’inscrit dans un projet durable permettant de s’appuyer sur l’expérience des Expositions précédentes afin d’organiser de façon optimale et au meilleur coût les futures participations de la France aux Expositions universelles et internationales. Elle s’inscrit dans une logique de partenariat entre acteurs publics et privés, autour de l’image et de l’attractivité de la France.

 

La France a fait le choix depuis cette date de disposer d’une structure d’expertise pérenne sur les expositions internationales et universelles. Auparavant, en fonction des thématiques, des Commissaires généraux étaient nommés pour chaque exposition universelle ou internationale, des structures spécifiques créées puis dissoutes ensuite, aucune pérennité des relations, notamment partenariales, n’étant assurée entre chaque événement. La création de la COFREX s’inscrit ainsi dans un projet durable permettant de s’appuyer sur l’expérience des expositions précédentes afin d’organiser de façon optimale, cohérente et pérenne les futures participations françaises.

D’autres pays ont fait ce choix d’une structure pérenne, notamment la Suisse, l’Espagne, ou le Japon.

La gouvernance au sein de COFREX est double :

  • La société est pilotée par son actionnaire Etat (à 100%) à travers un conseil d’administration dont une majorité représente quatre ministères contributeurs : ministère de l’Europe et des affaires étrangères, ministère de l’Economie, ministère de la transition écologique et solidaire, ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Des administrateurs indépendants sont également membres de ce conseil d’administration.
  • Le projet « Exposition Dubaï 2020 » est quant à lui orienté par un comité stratégique, présidé par Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire. Ce comité stratégique a pour mission de s’assurer que la participation française porte de la façon la plus pertinente les innovations les plus représentatives de l’économie française, sur la thématique de la ville connectée et durable. Ce comité comprend des représentants de l’Etat, des experts, ainsi que des entreprises qui financent la participation française à Dubaï 2020.
Retour en haut de page